Accueil I Contact

 

 


Les prévisions sur La Léchère
Cliquez ici

 

 

 
 
La municipalité
Liste et fonctions des élus
--------------------------------------
Commissions délégations
Pour vos démarches administratives et d’autres informations utiles
--------------------------------------
Le conseil municipal
Tout savoir sur les projets
de votre commune
--------------------------------------
Les services
--------------------------------------
Son histoire
--------------------------------------
Finances
--------------------------------------
P.L.U.
--------------------------------------
Informations administratives
--------------------------------------
Régie électrique de Petit Cœur
--------------------------------------
Agence Postale Communale
 
 
 
 



LES OFFRES D'EMPLOI
SUR LA LÉCHÈRE
ET SES ALENTOURS

+ Consulter



Mairie de LA LÉCHÈRE
Village 92 - 73260 La Léchère
Tel: 04 79 22 52 44
Fax: 04 79 22 64 19
mairie@lalechere.fr

 
Histoire de villages Histoire d'hommes

L'histoire de la commune

Entre lumières du Beaufortain et ciselures dela Vanoise, étagées au fil de pentes ou nichées en fond de vallée, six communes de Tarentaise partagent depuis juin 1972 un destin commun sous le nom de « La Léchère » : Notre-Dame-de-Briançon, Pussy, Celliers, Petit Cœur, Doucy, Naves.

Dans leurs ressemblances et leurs singularités, elles poursuivent, au cœur des Alpes, entre douceurs du Col de la Madeleine et neiges du Quermoz, une aventure qui trouve ses racines dans le même socle historique. Il faut plonger à la sève des premières implantations humaines pour saisir l’appétit des hommes à goûter la fertilité de ces contrées.


L’occupation romaine…

L’occupation romaine cimentera une première identité commune en latinisant les noms des villages : Celliers tire son patronyme de la «cella» latine, «grange», «grenier» ou «lieu de provisions». Le bas latin «Briga», «Brigantione», (lieu habité sur une hauteur) donnera son nom à Briançon.

Doucy cherche son origine dans le nom d’un propriétaire romain «Ducius», de même que Pussy dans celui de «Pussius». «Cor», (exploitation rurale), dérivera en Cœur et Petit Cœur tandis que «Nava» (plateau), forgera l’étymologie de Naves. De part et d’autre de la voie romaine qui sillonne dès 45 avant J.C. le fond de vallée et enjambe le pont romain de Briançon, ces villages partagent leur quotidien entre agriculture, élevage et commerce.

Bientôt, la christianisation du 4ème siècle débaptisera ces lieux, en essaimant au fil des chemins, églises et chapelles de la nouvelle religion. On vit naître à l’ombre des clochers des vocables nouveaux : Notre-Dame-de- Briançon se colora du nom de son église dédiée à la Nativité de la Vierge, Cœur s’accolera au nom de son saint-patron Eusèbe, tandis que Ducius, Nava, Pussius et Cella modifieront leur évolution syntaxique en Doucy, Naves, Pussy, Celliers.


Au Moyen-Âge…

On entra doucement dans la grande nuit du Moyen-Âge qui posa ça et là, châteaux et tours fortifiées.

Ainsi naquirent le fameux château en nid d’aigle de Notre-Dame-de-Briançon ou le donjon de Petit Cœur par le biais desquels les «seigneurs de Briançon» justement baptisés «Portiers des Alpes», contrôlent le principal axe de passage alpin jusqu’au 11ème siècle. Les 12ème et 13ème siècles firent passer nos communautés sous la domination des Comtes de Savoie plus tard Rois de Piémont Sardaigne.

C’est sous cette entité nouvelle que se forge la première grande aventure humaine des six communes : la fructification de la terre, socle de vie des communes d’autrefois.

Depuis les propriétés morcelées des basses vallées jusqu’au moindre lopin étagé en pentes ardues, un petit peuple paysan donne aux montagnes le visage d’un pays à vivre et à aimer.
Petits murs de pierre patiemment édifiés, sillons méticuleusement labourés témoignent de cette intense vie rurale qui s’écoule entre sillons féconds et prairies lumineuses des alpages. Habiles à l’ouvrage, les paysans locaux laissèrent également l’empreinte profonde de leur foi à la patine des bois anciens ou sous l’or de l’art baroque.

Témoins superbes, églises et chapelles ponctuent aujourd’hui les places des lieux. Ainsi furent peaufinées les couleurs intérieures de la magnifique église baroque de Naves Fontaine, récemment restaurée par les beaux arts, ou les dorures du maître autel de Doucy.


  • Dernier conseil municipal


    Consultez le compte rendu de la réunion du 31/10/2014
    En savoir plus




  • Collecte des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)


    calendrier de la collecte itinérante 2014
    En savoir plus





Toutes nos actualités



Conseils municipaux
  
Compte rendu du conseil municipal du 31 octobre 2014
  
Ordre du jour du conseil municipal du 31 octobre 2014
  
Compte rendu du conseil municipal du 05 septembre 2014

Publications municipales
  
Plaquette élections municipales 2014
  
Bulletin municipal de 01-2014
  
Lettre d'infos Maison des Services 2013

Marchés publics

Tous nos avis officiels